débattre


débattre

débattre [ debatr ] v. tr. <conjug. : 41>
XIIIe; « battre fortement » XIe; de dé- et battre
1 V. tr. Examiner contradictoirement (qqch.) avec un ou plusieurs interlocuteurs. Débattre une question. agiter, délibérer (de), discuter; débat. Ils ont débattu la chose entre eux; ils l'ont longuement débattue. Débattre un prix. marchander . Débattre les conditions d'un pacte, d'un accord. négocier, traiter. « Tout débattu, tout bien pesé » (La Fontaine). Absolt « Ils distinguent, débattent, jugent, critiquent » (Sartre). DÉBATTRE DE(par infl. de discuter). Débattre du prix. Ils en ont débattu.
2SE DÉBATTREv. pron. Lutter, en faisant beaucoup d'efforts pour se défendre, résister, se dégager. s'agiter, se démener. Se débattre comme un beau diable, comme un possédé, comme un forcené. Nageur qui se débat contre le courant. La victime s'est longtemps débattue.
Fig. Se débattre contre les difficultés de la vie. batailler, battre, se colleter. Des jours « où l'on se débat en vain contre tout ce qui est bas et vil » (Maurois).
⊗ CONTR. Céder. ⊗ HOM. poss. Débattent :débâte; débattrai :débâterai (débâter); débattis :débâtis (débâtir).

débattre verbe transitif indirect (de battre) Discuter une question, un problème, en examinant tous les aspects contradictoires : Débattre de la peine de mort.débattre (difficultés) verbe transitif indirect (de battre) Conjugaison Comme battre. Construction Débattre de qqch, débattre qqch : nous avons débattu de l'affaire en petit comité ou nous avons débattu l'affaire… Les deux constructions sont correctes. Remarque 1. La construction avec la préposition de est récente, et a probablement été adoptée par analogie avec discuter de. On disait plutôt naguère débattre une question, un sujet, une affaire. 2. Le complément est parfois introduit par sur ou au sujet de : débattre sur une réforme, au sujet d'une question de société. ● débattre (homonymes) verbe transitif indirect (de battre)débattre verbe transitif Discuter un prix pour le faire baisser ; marchander. Discuter une question quelconque : Débattre les conditions d'un accord.débattre (homonymes) verbe transitifdébattre (synonymes) verbe transitif Discuter un prix pour le faire baisser ; marchander.
Synonymes :
- négocier
Discuter une question quelconque
Synonymes :

débattre
v.
d1./d v. tr. Discuter, examiner de façon contradictoire avec une ou plusieurs personnes. Débattre une affaire, une question.
|| v. tr. indir. Débattre sur, débattre de qqch.
d2./d v. Pron. Lutter énergiquement pour se dégager. à force de se débattre, il a réussi à s'échapper.
|| Fig. Se débattre contre la misère.

⇒DÉBATTRE, verbe trans.
I.— Emploi trans. [L'accent est sur la lutte en tant que telle] Discuter avec vivacité et chaleur en examinant les aspects contradictoires d'une question, d'une affaire, etc. Débattre un sujet en public; c'est un marché à débattre. Les matières à débattre dans les préfectures ne poussent guère à la poésie (CHAMPFL., Souffr. profess. Delteil, 1855, p. 195).
Emploi trans. indir. Débattre de, sur + subst.; débattre de + inf. Je ne débats point de savoir où est la bonne religion (BARRÈS, Scènes et doctr., t. 1, 1902, p. 64). Le fait est qu'il y a longtemps que nous débattons de ces choses à l'Évêché (TOULET, J. fille verte, 1918, p. 252).
Emploi abs. Vu ma faiblesse et ma facilité en affaires d'argent. On m'engage à choisir un ami pour débattre avec les libraires (HUGO, Corresp., 1830, p. 467).
Emploi pronom. passif. Le prix, qu'aucun tarif ne fixait encore, se débattait entre les intéressés (JOUY, Hermite, t. 5, 1814, p. 105).
Spéc., DR. CIVIL. Débattre un compte, les articles d'un compte. Le contester, demander sa révision.
Rem. Attesté ds GUÉRIN 1892, Ac., ROB.
Emploi pronom., fam. Avoir des discussions très vives avec quelqu'un, se quereller. Se débattre avec. Arrivé à Tournay, je laissai mon frère se débattre avec les autorités (CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 390) :
... je devrais (...), me débattre avec mon évêque et des municipalités souvent hostiles, mener une vie de chien, en un mot.
HUYSMANS, L'Oblat, t. 2, 1903, p. 211.
Proverbes et au fig. Se débattre de la chope à l'évêque; il ne faut pas se débattre de l'épée qui est chez le fourbisseur. Il ne faut pas contester une chose sur laquelle on n'a aucun droit.
II.— Emploi pronom. [L'accent est sur le résultat cherché à partir d'une situation critique]
A.— Lutter violemment pour essayer de se dégager. Se débattre comme un diable, comme un poisson dans l'eau; se débattre de toutes ses forces; se débattre avec fureur, hargne. La bohémienne se débattait entre deux hommes (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p. 91). Dans l'épuisette émergeante se débattait une carpe monstrueuse (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 20).
B.— Au fig. Lutter contre des difficultés. Se débattre dans le malheur, la misère; se débattre contre l'angoisse, la maladie. Louis IX se débattait dans des difficultés analogues. Il lui fallait trouver des avances pour le complément de la rançon (GROUSSET, Croisades, 1939, p. 367).
Rem. 1. On rencontre ds la docum. le part. prés. adj. débattant. Qui se débat. P. métaph. Il [le marquis] la renforçait [sa colère] d'une crispation de tout son être, et on la devinait noyée, furieuse et débattante sous la surface tranquille (LA VARENDE, Centaure de Dieu, 1938, p. 11). 2. La docum. atteste l'emploi usuel de debater, empr. à l'angl. pour désigner un orateur expert dans l'art de mener un débat, une discussion. Lui nommiez-vous [à la Princesse] un debater anglais ou américain? Elle en savait les opinions, les votes, le passé (BOURGET, Conflits int., 1925, p. 80). 3. Région. (Suisse). Art culin. Débattre, emploi trans. Agiter pour mélanger. Synon. battre2. Débattre des œufs, de la farine dans de l'eau. Bien débattre six à huit pommes de terre bouillies et râpées avec trois jaunes d'œufs (ITTEN-BASTIAN, En çà, en là, Lausanne, 1975, p. 268).
Prononc. et Orth. :[], (je) débats [deba]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Trans. 1. ca 1050 « battre fortement » (Alexis, éd. Chr. Storey, 427) — 1627 debattant [le lait] (MATTHIOLUS, Commentaires sur Dioscoride, p. 170 ds IGLF); 2. 1283 « discuter » (PH. DE BEAUMANOIR, Coutumes de Beauvoisis, éd. A. Salmon, XXXIV, 1032). B. Trans. indir. ca 1172-75 de neant debatre (CHR. DE TROYES, Chevalier charrette, éd. W. Foerster, 3871). C. Pronom. ca 1175 « se tourmenter » (ID., Chevalier lion, éd. W. Foerster, 1243). Dér. de battre; préf. dé-. Fréq. abs. littér. :1 347. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 931, b) 1 857; XXe s. : a) 2 636, b) 2 352. Bbg. BISE (G.). Gloss. du fr. région. ds la Haute-Broye fribourgeoise. Archivum romanicum. 1939, t. 23, p. 295. — BONN. 1920, p. 44 (s.v. debater). — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 9. — DUB. Dér. 1962, p. 73 (s.v. debater). — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 359, 390. — ILIESCU (M.). Zur Etymologie einiger romanischen Wörter. R. roum. de ling. 1960, t. 5, n° 2, pp. 319-321. — QUEM. 2e s. t. 1 1970 (s.v. debater). — STRAKA (G.). En relisant Menaud, maître-draveur. In : [Mél. Imbs (P.)]. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1973, t. 11, n° 1, p. 281.

débattre [debatʀ] v. tr. et pron. [CONJUG. battre.]
ÉTYM. XIIe; v. 1050, « battre fortement »; de 2. dé-, et battre.
———
I V. tr.
1 Examiner contradictoirement (qqch.) avec un ou plusieurs interlocuteurs. || Débattre une question. Agiter, délibérer, démêler, discuter, disputer, examiner, traiter; conférence, débat. || Débattre une affaire, un projet. || Avoir qqch. à débattre avec qqn. || Ils ont débattu la chose entre eux. || Débattons d'abord ce point. || Débattre les articles d'un compte. || Débattre un prix. Marchander. || Débattre les conditions d'un pacte, d'un accord. Négocier, parlementer, traiter (→ Capitulation, cit. 4).(Au p. p.). || Problèmes longuement débattus. || Tout bien débattu.
1 Tout débattu, tout bien pesé,
Les âmes des souris et les âmes des belles
Sont très différentes entre elles.
La Fontaine, Fables, IX, 7.
2 J'ignorais tout des raisons qu'elle avait eues de me quitter, mais j'acceptais de débattre silencieusement avec elle, dans cette dernière rencontre, premier match du spectacle olympique, le drame qui nous séparait.
Giraudoux, Bella, VI, p. 150.
3 « Que vais-je faire l'an prochain ? Préparer cet examen ? Ou tel autre ? Ou partir pour l'étranger ? Ou entrer dans cette usine ? » Il est naturel que ces questions soient mûrement débattues, mais nécessaire aussi qu'une limite de temps soit fixée, après laquelle une décision devra intervenir.
A. Maurois, Un art de vivre, III, p. 95.
V. tr. ind. || Débattre de, sur (qqch.). || Débattre d'une affaire.
Absolument :
4 (…) ils apprécient, distinguent, débattent, jugent, critiquent, pèsent le pour et le contre, dégustent une objection, démontrent et concluent (…)
Sartre, la Mort dans l'âme, II, p. 204.
2 Régional (Suisse). Cuis. Agiter pour mêler (des substances alimentaires). Battre. || Débattre des œufs, de la farine dans de l'eau.
———
II V. pron. || Se débattre.
1 Lutter en faisant beaucoup d'efforts pour se défendre, résister, se dégager. Agiter (s'), démener (se). || Se débattre comme un beau diable, comme un possédé, comme un forcené. || Il s'est longtemps débattu quand on l'a arrêté. || Nageur qui se débat contre le courant.
5 Je l'ai vu dans leurs mains quelque temps se débattre (…)
Racine, Andromaque, V, 3.
6 Elle se débattait dans ses bras. Il la couvrait de baisers écumants.
Hugo, Notre-Dame de Paris, XI, I.
7 Je me vois encore dans ma chaire, me débattant comme un beau diable, au milieu des cris, des pleurs, des grognements, des sifflements (…)
A. Daudet, le Petit Chose, I, IX, p. 111.
8 (…) Tristan se débattait, ainsi qu'un jeune loup pris au piège.
J. Bédier, Tristan et Iseult, I.
9 Je l'ai assommé pour qu'il ne se débatte pas.
Giraudoux, la Folle de Chaillot, I.
2 Fig. || Se débattre contre les difficultés de la vie. Batailler, battre (se battre avec). || Se débattre contre la misère, la maladie. Colleter (se). || Se débattre au milieu de problèmes insolubles.
10 (…) je me débattais contre mon impuissance à rendre dans une langue humaine le charme pénétrant des choses.
Loti, Madame Chrysanthème, VIII.
11 Il y a des jours où l'on touche au fond des choses, où l'on se débat en vain contre tout ce qui est bas et vil.
A. Maurois, le Cercle de famille, p. 122.
12 Moi je me débats au milieu de difficultés humaines qui (…)
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, VI, Les maîtres, X, p. 364.
3 (Passif). Être débattu. Débattre, I. || Cette question se débat en ce moment.
tableau Verbes exprimant une idée de mouvement.
CONTR. Taire (se). — Céder, laisser (se laisser faire, se laisser aller).
DÉR. Débat, 2. débattement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • débattre — DÉBATTRE. v. a. (Il se conjugue comme Battre.) Contester, disputer. Débattre une question, une cause. Débattre un compte. Débattre les articles d un compte. Nous avons débattu plus d une fois ce point contesté. Cette opinion n a été que trop long …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • debattre — Debattre. v. a. Contester, disputer. Debattre une question, une cause. debattre un compte, des articles. il n y a rien de si asseuré qu on ne puisse debattre. Se debattre. v. n. p. S agiter, se tourmenter; Et c est proprement pour le corps. Il se …   Dictionnaire de l'Académie française

  • débattre — (dé ba tr ), je débats, tu débats, il débat, nous débattons, vous débattez, ils débattent ; je débattais ; je débattis ; je débattrai ; je débattrais ; débats, qu il débatte, débattons ; que je débatte, que nous débattions ; que je débattisse ;… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉBATTRE — v. a. (Il se conjugue comme Battre. ) Contester, discuter. Débattre une affaire. Débattre un compte. Débattre les articles d un compte. Débattre une question, une cause. Nous avons plusieurs fois débattu ce point là. Cette opinion n a été que… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉBATTRE — v. tr. Discuter entre plusieurs personnes dont chacune expose ses arguments. Débattre une affaire. Débattre un compte, les articles d’un compte. Débattre une question, une cause, une opinion. SE DÉBATTRE signifie spécialement Faire beaucoup… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • débattre — (SE), vp. , s agiter, se démener, résister, lutter : se débatre (Albanais.001, Arvillard.228, Chambéry, Saxel.002), se dbatse (Cordon.083), C. => Battre, a se dbatsâve <il se débattait> (083, COR.106a 3), débatyan (débattant (228) ; s… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Débattre — III гр., (avoir) P.p.: débattu Дискутировать, спорить, обсуждать Présent de l indicatif je débats tu débats il débat nous débattons vous débattez ils débattent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • se débattre — ● se débattre verbe pronominal Lutter avec vigueur, faire de gros efforts pour essayer de se dégager de ce qui tient, maintient, enserre : Le poisson se débattait au bout de la ligne. Se démener, s agiter pour sortir d une situation difficile,… …   Encyclopédie Universelle

  • Se debattre de la chope à l’évêque. — См. Спорят: старик со старухой на зиму печку делят …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • agiter — [ aʒite ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; lat. agitare 1 ♦ Remuer vivement en divers sens, en déterminant des mouvements irréguliers. « Pas un souffle de vent n agitait les arbres » (Musset). Barque agitée par les vagues. ⇒ ballotter. « un… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.